Droit de la famille

Pragma – Droit de la famille

Pragma est adhérent de l’association des avocats de la famille. Spécialistes et praticiens en droit de la famille, des personnes et de leur patrimoine.

Pragma Avocats

0262 53 17 14

Nous contacter

Qu’est-ce que le droit de la famille ?

Parler de sa vie de famille, de sa vie privée, n’est jamais quelque chose de facile, surtout en cas de conflit avec ses proches.

Lors du premier rendez-vous, nous prenons le temps de vous écouter, puisque vous pouvez tout nous dire : le secret professionnel est le socle de notre métier.

Une fois que nous avons compris ce qui est important pour vous, nous vous indiquons quels sont vos droits et quelles démarches engager.

Sauf situation d’urgence, il faudra probablement vous accorder un temps nécessaire de réflexion. Dans tous les cas, vous pourrez compter sur notre expérience en matière familiale depuis vingt ans.

Droit de la famille

Votre Pragm’Avocat référent

Vincent HOARAU

Avocat associé

 

Si l’An 2000 est maintenant loin, je considère que l’Avocat est celui qui pense à ce qu’il peut se passer demain. Aussi, mon rêve pour mes clients est de leur éviter autant que possible un procès, d’être proche d’eux, et de répondre à leurs attentes avec précision.

F.A.Q

Foire Aux Questions

L’autre parent ne paie pas sa pension alimentaire : que dois-je faire ?

Il existe une procédure simplifiée et très efficace, sans frais pour vous. Remettez la décision de justice fixant la pension alimentaire à l’huissier le plus proche de votre domicile qui mettra en place une procédure de paiement direct.

En cas de violences conjugales, quelle procédure urgente engager ?

Un juge peut ordonner une mesure d’éloignement temporaire du conjoint violent même s’il réside habituellement avec vous.

En garde alternée, est-il possible de fixer une pension alimentaire.

Oui, si les revenus des parents sont très différents.

Après un jugement de divorce, comment partager les biens en commun ?

Pendant la procédure de divorce, à défaut d’accord entre les époux, le juge n’est pas obligé d’effectuer le partage des biens communs. Si vous êtes dans cette situation, vous devez vous rapprocher d’un notaire qui tentera de trouver un accord amiable entre vous. A défaut, il rédigera un procès-verbal de carence que vous remettrez à votre avocat pour qu’il demande en justice le partage forcé des biens.